Make.Things.Move en stage chez Wavemakers

22 Avr, 2020

Dans le cadre de ma dernière année d’étude en Communication Management, j’ai cherché un chouette lieu de stage dans la base de données de ma haute école. Mon but était de trouver une entreprise auprès de laquelle j’apprendrais le plus possible en trois mois. J’ai donc opté pour un lieu de stage où la communication n’est pas une priorité absolue, mais plutôt une raison de vivre. Une entreprise qui vous offre des opportunités et des responsabilités et vous ouvre des portes. Ready to Make.Things.Move!

Prête à décoller

En novembre, j’ai fait ma première entrée dans les bureaux de Wavemakers pour découvrir qu’il y avait un bon feeling entre l’entreprise et moi. Le fait que l’équipe soit composée de quatre jeunes femmes – yeah ! – collègues m’a immédiatement motivé et j’ai commencé à rêver d’un stage chez Wavemakers. Une semaine plus tard, j’ai reçu l’appel tant attendu et l’annonce que je pouvais durant trois mois ajouter une dose de girlpower à l’entreprise. And if I was happy!

Il s’agit de nouvelles aventures

Après un long compte à rebours, il était temps de : Make.Things.Move chez Wavemakers. J’ai vite remarqué que j’apprendrais énormément durant ce stage. Les premiers jours, j’ai reçu un tas de nouvelles informations. J’ai appris immédiatement ce qu’était une liste de presse et comment je pouvais par la suite moi-même en créer une. Quel journaliste convient à quel sujet, quel média est intéressé par mon communiqué de presse, … De plus, j’ai pu rapidement préparer et envoyer un communiqué de presse avec un programme dont je n’avais jamais entendu parler : Prezly. Je définis mes objectifs personnels : découvrir en trois mois tous les outils utilisés chez Wavemakers et devenir rapidement quelqu’un qui pouvait, plus ou moins, travailler de manière autonome.

 

Make.Things.Move en dehors du bureau

Après une semaine de stage seulement, j’avais aussi compris que je ne serais pas au bureau de neuf à cinq heures. J’ai pu participer à un média training à Bruxelles. Très curieuse et ne sachant pas à quoi m’attendre, j’ai écouté attentivement. Rétrospectivement, c’était l’une des nombreuses choses amusantes auxquelles j’ai été pu prendre part. Deux semaines seulement après le début de mon stage, j’ai pu assister à un événement de lancement pour l’un des clients à Anvers. Quelques temps après, je partais en tour de presse à Namur. Nous avons rendu visite, entre autres, aux journalistes de chez Sudpresse et de L’Avenir pour le lancement d’une toute nouvelle campagne. A côté de ces ‘grands’ événements, j’ai participé à plusieurs réunions et réalisé une série de tâches (relances influenceurs/ambassadeurs, copywriting, …) au bureau. 

J’ai appris de nouvelles choses jusqu’au dernier jour de mon stage. Je peux maintenant dire qu’après trois ans d’étude en Communication Management et 11 semaines de stage chez Wavemakers, je suis prête à faire mon entrée dans le monde du travail avec un bagage d’informations et surtout de belles expériences. Une chose est claire maintenant, c’était un stage très instructif. La mentalité au bureau, les bons moments durant la pause de midi et les collègues talentueuses de chez Wavemakers vont me manquer.

Cela ressemble au stage idéal pour toi ? Are you ready to Make.Things.Move with Wavemakers ? Envoi vite ton CV et ta lettre de motivation à  info@wavemakers.eu. Qui sait tu seras peut être le ou la prochaine à renforcer l’équipe !

 

Plus de news

10 conseils pour une communication de crise réussie

10 conseils pour une communication de crise réussie

10 Avr, 2020Le mot “Coronavirus” provoque des nuits blanches, du stress et de l’incertitude pour de nombreux entrepreneurs. La façon dont vous communiquez sur l’impact de cette pandémie ou d’autres moments de crise a une influence majeure sur la réputation et l’avenir...

10 conseils pour une interview brillante

10 conseils pour une interview brillante

10 Avr, 2020Une interview face caméra, en radio ou pour un journal : la majorité des interviewés panique déjà rien qu’à l’idée. Vous devez prochainement donner une interview ? Ou mieux encore : vous POUVEZ donner une interview ? Alors lisez la suite, car une interview...

Impayable ? Inacceptable !

Impayable ? Inacceptable !

29 Oct, 2019Début octobre : tout le pays attend la formation d’un nouveau gouvernement, tant au niveau régional flamand que fédéral. Pour certains Belges, cela a plus d’importance que pour d’autres. Lorsque les négociations en vue du remboursement des médicaments...

Rejoignez-nous sur :